mardi 15 juin 2010

Réflexions sur la démographie (1) : Introduction

Aujourd'hui je vais commencer une série de post concernant un domaine que je trouve passionnant : la démographie.

Ce sujet m’intéresse pour différentes raisons.

La première raison c'est que la démographie et tous les indicateurs qui lui sont liés (fécondité, natalité, mortalité, flux migratoires entrants et sortants...) décrivent un pays à l'instant t, mais permettent également et surtout de se projeter dans le futur, d'avoir une idée de son visage dans vingt ou trente ans.

La démographie n'est bien sur pas le seul paramètre à prendre en compte pour l'évolution d'un pays ou son état mais elle fait partie de ses paramètres structurants.

La deuxième raison c'est que si l'on peut analyser de façon assez objective les raisons des taux de mortalité ou des départs d'un pays ou territoire, ce n'est pas du tout le cas pour les taux de fécondité qui ont plus à voir avec les mentalités, l’état d’esprit, les valeurs, toutes choses qui échappent par définition à une analyse vraiment rationnelle.

Enfin, la troisième raison est que l'histoire, proche ou lointaine, nous montre qu'il est très difficile, voire impossible, d'influer politiquement sur la démographie d'un pays ou d'un peuple. Elle nous montre également que la perception qu’on peut avoir d'une situation démographique peut être très éloignée de sa réalité.

Au fur et à mesure de mes articles, je vais donc donner différents concepts, aspects et illustrations de cette question démographique, tenter de dégager des règles générales, et parler naturellement un peu plus de la France, dont l'histoire en ce domaine est très singulière en Europe.

Suivant: Réflexions sur la démographie (2): concepts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire